Documents FR

Documents pour voyager en Arabie Saoudite

L’Arabie saoudite est le treizième plus grand pays de la planète et, dans sa vaste étendue, regorge de lieux intéressants qui attendent d’être découverts par les touristes. Voyager dans ce pays est une mission pour les vrais aventuriers, non seulement à cause des activités qui peuvent y être menées, mais aussi parce qu’il entre dans un autre monde.

Le Royaume d’Arabie saoudite est l’une des nations les plus strictes en matière de foi, et c’est pourquoi certaines activités et même la nourriture et les boissons sont interdites. Cependant, la nécessité de diversifier son économie et de devenir indépendante du pétrole a contraint son monarque à assouplir les règles qui empêchaient la poursuite de la croissance du tourisme.

Bien qu’il reste encore des étapes à franchir, les mesures adoptées ont permis de capter l’attention des touristes. Compte tenu de sa situation géographique, ses principaux visiteurs sont les pèlerins, qui visitent le pays avec l’intention de découvrir des lieux emblématiques tels que La Mecque ou la mer Rouge.

Mais l’Arabie saoudite offre également d’excellentes alternatives pour ceux qui ne sont pas touchés par la spiritualité. Déserts, plages, ruines archéologiques, musées et villes très modernes font partie de ses plus grandes attractions. Et bien que ce ne soit pas ce qui prédomine, il existe des régions montagneuses comme la province de Taif, où vous pourrez entrer en contact avec le meilleur de la faune et de la flore.

Si vous êtes un aventurier, un amoureux de l’histoire, une personne qui apprécie la spiritualité ou que vous êtes attiré par le luxe et la modernité, vous ne pouvez pas manquer ce pays. N’hésitez plus et osez découvrir l’un des plus grands trésors d’Asie.

Quelles sont les conditions requises pour voyager en Arabie Saoudite ?

L’Arabie saoudite a la réputation d’être un pays très difficile à visiter. C’était le cas par le passé, mais ces dernières années, le gouvernement a pris certaines mesures pour assouplir les règles d’entrée, permettant aux touristes étrangers de visiter ses lieux emblématiques. A ce titre, ceux qui souhaitent entrer dans ladite nation doivent posséder les éléments suivants :

  • Visa touristique.
  • Passeport dont la validité s’étend, au moins, jusqu’à six mois après l’entrée dans le pays. Les autorités pourront refuser l’entrée aux touristes dont le document de voyage contient la preuve qu’ils ont visité Israël.
  • Billet de retour.
  • Preuve d’hébergement.
  • Éléments qui démontrent les raisons du voyage.
  • Documents prouvant la disponibilité de fonds suffisants pour garantir la subsistance pendant le séjour.
También puedes leer:  Documents pour voyager au Japon

Les autorités peuvent refuser l’entrée aux voyageurs si elles le jugent opportun, même s’ils remplissent toutes les conditions pour cela. C’est pourquoi il est recommandé de voyager avec des documents qui démontrent pleinement les intentions de la visite et avec les éléments qui prouvent que la personne ne mettra pas en danger la sécurité nationale ou ne violera pas les normes religieuses.

Conditions de demande d’e-Visa et de visa à l’arrivée

L’ouverture de l’Arabie Saoudite au tourisme est vraiment récente. Ce n’est qu’en 2019 qu’il a établi un régime de visa électronique, grâce auquel les étrangers non musulmans sont autorisés à entrer dans le pays à des fins de loisirs avec de plus grandes facilités. Pour l’instant, le processus ne profite qu’à 49 nations, qui sont précisées sur le site Web suivant : https://visa.visitsaudi.com/?_ga=2.226850201.543063124.1644636225-1889502592.1644636224

Ceux qui sont titulaires d’un visa délivré par les États-Unis ou l’un des membres de l’espace Schengen ont la possibilité de demander le visa à l’arrivée. Dans tous les cas, les conditions requises pour obtenir le permis d’entrée par l’une de ces modalités sont celles mentionnées ci-dessous :

  • Le demandeur doit être un citoyen âgé de plus de 18 ans. Les visas pour les mineurs doivent être traités par un tuteur.
  • Passeport dont la validité reste au moins six mois après l’entrée en Arabie saoudite.
  • Paiement des frais de visa, soit 300 riyals (SAR, monnaie officielle saoudienne) pour le traitement.

Les personnes qui demandent l’e-Visa doivent remplir le formulaire de demande électronique, disponible à l’adresse : https://visa.visitsaudi.com/Registration/Verify. Ce processus prend entre 5 et 30 minutes. Dans tous les cas, les compagnies aériennes vérifieront la pertinence du document avant l’embarquement des passagers.

Demande de visa consulaire

Les ressortissants des pays qui ne sont pas éligibles au permis électronique, doivent se conformer à la procédure devant les ambassades ou consulats saoudiens. C’est ce qu’on appelle un visa touristique consulaire, et dans ce cas, les personnes intéressées doivent remplir les conditions suivantes :

  • Être âgé de plus de 18 ans ou, à défaut, être représenté par un tuteur.
  • Avoir un passeport dont la validité se prolonge pendant au moins six mois après l’entrée sur le territoire saoudien.
  • Remplissez la demande électronique sur le site du ministère des Affaires étrangères : https://www.mofa.gov.sa/Pages/default.aspx
  • Fournir une preuve d’hébergement.
  • Fournissez des documents qui démontrent la solvabilité économique et votre statut d’emploi.
  • Billet aller-retour.
  • Itinéraire de Voyage.
  • Information personnelle
  • Payez 300 SAR pour les frais consulaires.
También puedes leer:  Documents pour voyager en Thaïlande

Contrairement au processus électronique ou à l’arrivée, ce processus peut prendre jusqu’à deux jours ouvrables. Un autre aspect qu’il convient de mentionner est que les questions religieuses ne seront pas interrogées aux fins de l’approbation du visa touristique dans aucune de ses modalités. Cependant, il sera rappelé aux voyageurs l’importance de respecter l’islam et d’éviter les actes offensants pendant leur séjour.

Règles édictées en raison du COVID-19

Un aspect que nous ne pouvons pas oublier est que la pandémie continue d’être une menace. Pour cette raison, le gouvernement saoudien a élaboré un plan de santé visant à minimiser autant que possible les infections au COVID-19.Cette stratégie comprend, entre autres mesures, une série de conditions destinées aux étrangers, en vertu desquelles ils doivent effectuer votre arrivée dans le pays les éléments suivants :

  • PCR ou test antigénique négatif, effectué dans les 48 heures précédant l’entrée dans le pays. Les enfants de moins de 8 ans sont exemptés de cette obligation.
  • Certificat de vaccination, indiquant l’administration du calendrier complet.
  • Remplir le formulaire de santé, lié au statut vaccinal, accessible en saisissant : https://muqeem.sa/#/vaccine-registration/home
  • Téléchargez l’application de surveillance Tawakkalna, disponible sur : https://ta.sdaia.gov.sa/en/index

De même, il est nécessaire d’avoir une assurance médicale valide dans le Royaume et qui couvre les dépenses dérivées de la contagion par COVID-19.Il est conseillé d’en contracter une qui comprend le plus grand nombre de services et, si possible, le rapatriement.

Les personnes originaires de pays à haut risque doivent s’isoler à leurs frais. Dans cette période, deux tests PCR devront être effectués, un dans les 24 heures suivant l’arrivée et un autre le cinquième jour. Les résultats de ces tests dépendent de leur capacité à suspendre la quarantaine. Les enfants de moins de 12 ans ne seront pas confinés s’ils sont accompagnés d’un adulte parfaitement vacciné.

Il est important de garder à l’esprit qu’une fois dans le pays, il est impératif de se conformer aux réglementations en vigueur en matière de biosécurité. L’utilisation du masque dans les lieux publics est obligatoire et ceux qui ne respectent pas cette mesure peuvent être sanctionnés d’une amende pouvant aller jusqu’à 100 000 SAR, ce qui équivaut à environ 26 000 USD.

Aux fins de connaître les réglementations sanitaires en vigueur, nous vous recommandons de visiter le site officiel du tourisme : https://www.visitsaudi.com/en/health-regulations Depuis ce portail, chaque étranger pourra s’informer des actualités et des conditions à remplir selon son lieu d’origine. De la même manière, il est nécessaire de consulter ces données avec les compagnies aériennes et de s’assurer de respecter les exigences en vigueur à la date du voyage.

Laura Dubois

Assistante juridique, dans les représentations auprès du Service national des migrations pour les personnes dont la demande de statut de réfugié a été rejetée.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Basic information on data protection
ResponsibleMaria Martinez +info...
PurposeGestionar y moderar tus comentarios. +info...
LegitimationConsent of the concerned party. +info...
RecipientsNo data will be transferred to third parties, except legal obligation +info...
RightsAccess, rectify and cancel data, as well as some other rights. +info...
Additional informationYou can read additional and detailed information on data protection on our page privacy policy.

Bouton retour en haut de la page