Documents FR

Documents pour voyager en France

Il n’y a probablement pas une seule personne au monde qui ne souhaite connaître la France ; du moins parmi les passionnés de tourisme Oui grands voyageurs, ce pays est une visite obligatoire dans leurs itinéraires. Et nous sommes d’accord avec eux parce que, entre autres choses, la nation a actuellement 49 merveilles déclaré patrimoine de l’humanité par l’Unesco.

En vertu de son beauté incomparable, la France est en tête du classement des sites les plus visités par les touristes au cours des deux dernières décennies. C’est sans aucun doute un note bien méritée; puisque, dans chaque département français, il y a un d’innombrables points d’intérêt qui attirent constamment les visiteurs.

Sa grande attraction est Paris, sa capitale, également connue sous le nom de Ville de lumière. Sa beauté et son charme sont une source d’inspiration pour des millions de couples qui la visitent, afin de célébrer leur amour dans le cadre le plus romantique de la planète. Mais ce n’est pas seulement un endroit populaire parmi les petits amis ou les maris ; car les monuments, les musées, les places, les cathédrales et, bien sûr, la Tour Eiffel, sont des merveilles auxquelles aucun touriste ne peut résister.

Si vous souhaitez découvrir chacun des beaux endroits qui sont en France, n’y pensez plus, décidez de visiter ce beau pays. Mais d’abord, assurez-vous de voyager avec le documentation nécessaire d’entrer et de rester légalement pendant votre visite.

Conditions d’entrée dans le pays

Si le tourisme véhicule l’image d’une activité caractérisée par l’improvisation, il n’est pas exempt de certains règlements. Par conséquent, l’illusion de connaître un un pays si captivant comme la France, cela ne doit pas vous empêcher de vous préparer juridiquement. Ensuite, nous détaillons la documents requis par la police des frontières :

  • Passeport valide. Qu’il a été délivré au cours des 10 dernières années et dont la validité s’étend sur au moins trois mois après la date de retour.
  • Visa. Si nécessaire, il doit être en vigueur.
  • Réservation vol retour. Les visiteurs qui n’ont pas de résidence permanente doivent prouver leur intention de quitter le pays dans le délai imparti par le visa qu’ils présentent. Les personnes exemptées de ce permis seront régies par les règles établies dans les accords internationaux.
  • Preuve de solvabilité économique. Les moyens de subsistance disponibles pendant le séjour seront évalués. À cette fin, des états financiers, des références de carte de crédit et des informations sur l’argent liquide dont vous disposez à l’arrivée vous seront demandés.
  • Réservation d’hébergement. Le reçu doit mentionner qu’il couvre le temps que le visiteur a l’intention d’être en France.
  • Lettre d’invitation. Il servira de preuve d’hébergement si vous n’avez pas de réservation d’hôtel. Elle doit être demandée par l’hébergeur auprès d’une mairie ou préfecture de la ville où il réside. S’il s’agit d’une visite familiale, il faudra joindre un document prouvant l’affiliation.
  • Assurance santé. Elle doit couvrir les frais d’hospitalisation, de décès et de rapatriement.
También puedes leer:  Documents pour voyager en Tunisie

Étapes pour traiter le visa Schengen à court terme

La France fait partie des pays faisant partie de la espace Schengen. En conséquence, le règles de délivrance des visasont été régis par les accords établis entre les membres de ladite zone.

Les touristes qui souhaitent se rendre en France et y séjourner pour un 90 jours maximumils doivent traiter les visa de court séjour. Ce permis est accordé à ceux qui visitent le pays pour loisirs, affaires, réunions de famille, études ou pour se soumettre à Des traitements médicaux. Ceux qui aspirent à l’obtenir devront suivre les étapes mentionnées ci-dessous :

Une fois sur place, l’intéressé doit fournir les données demandées et plus tard, le système indiquera son statut d’immigration.

  • Faites la demande. Les personnes devant obtenir un visa pour entrer en France devront remplir le formulaire en ligne. Le questionnaire est disponible sur le portail web suivant : https://france-visas.gouv.fr/en/web/france-visas/main-page?p_p_auth=P1nYM0ns&p_p_state=maximized&p_p_mode=v
  • Planifier le rendez-vous. En utilisant la date du voyage comme référence, le demandeur sélectionnera le jour où il se rendra au consulat pour réaliser l’entretien. Toutes les personnes de plus de 12 ans sont obligées d’effectuer elles-mêmes la procédure et il est conseillé d’effectuer cette étape bien à l’avance. L’idéal est d’avoir une marge minimum de deux semaines avant le départ.
  • Présentation du dossier. Lors de son rendez-vous, l’intéressé sera accompagné d’un représentant de l’Etat français. Ce fonctionnaire sera chargé de vérifier vos documents, de recevoir le paiement des frais de traitement et de collecter vos données biométriques. Aux fins d’examen de la demande, l’original du passeport sera enregistré, qui sera restitué à la fin de la procédure.
  • Suivi de la demande. Chaque demandeur pourra connaître l’état d’avancement de sa demande en accédant au site officiel français des visas : https://france-visas.gouv.fr/en/web/france-visas/suivi-de-la-demande-de-visa

Dans tous les cas, une fois l’examen du dossier terminé, le consulat vous informera de l’approbation ou du refus du visa et vous indiquera le jour où la personne pourra aller chercher son passeport.

Documents qui doivent accompagner la demande de visa

Avant de procéder à la demande en ligne, il est important de vérifier que vous disposez de toutes les conditions requises pour constituer le dossier présenter à la consulat ou centre des visas. A cette fin, les autorités recommandent d’avoir au moins les éléments mentionnés ci-dessous :

  • Passeport original et copie, qui est en bon état et a été émis au cours des dix dernières années. De même, il est indispensable qu’il contienne deux pages vierges et sa validité s’étend sur trois mois, à compter de la date à laquelle vous quittez le pays. Sur ce dernier critère, une exception peut être faite si une urgence justifiée est démontrée.
  • Deux photos récentesprise au format ISO/CEI.
  • Preuve de raison du voyageprésenté en original et copie.
  • Paiement de la demande.
  • Formulaire de candidature Correctement rempli.
También puedes leer:  Documents pour voyager au Chili

Il est crucial de garder à l’esprit que, d’ici la fin de 2022, l’entrée en vigueur de la Permis de voyage ETIAS. Cette autorisation fait partie d’un système qui aura pour objet de permettre et de contrôler l’entrée des touristes qui n’ont pas besoin de visa d’entrée à l’espace Schengen. Par conséquent, il convient de garder un œil sur les développements qui surviennent à cet égard.

COVID-19 | Restrictions pour les touristes voyageant en France

Afin de lutter contre le COVID-19 et limiter l’introduction de nouvelles variantesle gouvernement français a élaboré un stratégie de réouverture des frontières. Dans celui-ci a été établi un classement de tous les pays selon le niveau d’incidence des cas qu’ils enregistrent. En ce sens, ils seront identifiés par les couleurs suivantes :

  • Vert. Ce groupe comprend les nations dont les taux de contagion sont très faibles et n’enregistrent pas de nouvelles variantes.
  • Orange. Dans cette classification sont ceux dans lesquels le virus circule de manière contrôlée et aucun cas lié à des variantes inquiétantes n’a été détecté.
  • rouge. Cette classification est attribuée aux pays qui enregistrent un niveau élevé d’infections et la présence de variantes alarmantes.

Ce classement varie selon les efficacité des mesures sanitaires mis en place par différents gouvernements. Par conséquent, ceux qui ont été distingués par une couleur pourraient changer de statut si les conditions s’améliorer ou s’aggraver. Ainsi, chaque passager doit vérifier comment son pays d’origine par rapport aux conditions prévues dans ladite stratégie.

Les exigences en matière de biosécurité qui sont exigés des voyageurs dépendront de la classification de leur lieu d’origine. Cependant, parmi les documents que la police des frontières peut exiger figurent :

  • Certificat de vaccination. Ceux dans lesquels la conformité à la directive complète est vérifiée seront valides. La France n’admet que ceux homologués par l’Agence européenne des médicaments : Pfizer, Moderna, Jansen et AstraZeneca.
  • Test PCR négatif. À condition qu’elle ait été effectuée dans les délais impartis, selon la classification du pays d’origine.
  • certificat de récupération. Délivré, signé et tamponné par une entité sanitaire dans les six mois précédant le voyage.

N’oubliez pas que ces conditions peuvent changer à tout moment. Par conséquent, nous vous conseillons de visiter le site officiel de la Ministère français de l’Europe et des Affaires étrangères: https://www.diplomatie.gouv.fr/en/. Vous y trouverez les dernières décisions prises par le gouvernement concernant la COVID-19.

Laura Dubois

Assistante juridique, dans les représentations auprès du Service national des migrations pour les personnes dont la demande de statut de réfugié a été rejetée.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Basic information on data protection
ResponsibleMaria Martinez +info...
PurposeGestionar y moderar tus comentarios. +info...
LegitimationConsent of the concerned party. +info...
RecipientsNo data will be transferred to third parties, except legal obligation +info...
RightsAccess, rectify and cancel data, as well as some other rights. +info...
Additional informationYou can read additional and detailed information on data protection on our page privacy policy.

Bouton retour en haut de la page